Road trip # 5 Dschang

 

Dschang - Cameroun (2)

Hello tout le monde !

Cela m’a pris une éternité mais avec ce post je poursuis la série road trip de l’ouest du Cameroun commencée ici. Ah oui il était temps, surtout que dans mes tablettes j’ai pleins de posts découvertes à écrire encore pour vous donner des idées de voyage entre mer, montagne et savane vous aurez l’embarras du choix.

Petit rappel de notre périple de l’Ouest.

RT ouest cameroun

 

Pour finir notre road trip après Baleng, nous sommes partis à Dschang qui est à environ 60 km de Bafoussam (45 min). Ville avec une population estimée à 220 000 habitants, d’une superficie de 225km².

Où dormir et manger à Dschang ?

Nous avons opté pour le centre climatique pour ne pas se prendre la tête à chercher un hôtel. Je précise bien pour ne pas se prendre la tête car ce n’était peut être pas le meilleur choix de la région.

Le Centre climatique est un joyau architectural construit en 1942. A la base, il servait de point acclimatation et de centre de repos des militaires français d’Afrique Centrale. Il est composé  d’une vingtaine de bungalows dispersés dans un parc verdoyant et d’un restaurant. Les tarifs des bungalows vont de 12000 CFA pour une chambre économique single à 65.000 CFA pour un bungalow complet pour 4 personnes. Pour une nuitée de 4 personnes et 3 enfants, nous avons pris un appartement avec véranda de 2 chambres et salon et avons payé 25000 ou 30000 fcfa avec en bonus un matelas supplémentaire dans une des chambres.

Dschang - Cameroun (4) Dschang - Cameroun (5) Dschang - Cameroun (6)

Les plus du centre : Le tarif est vraiment accessible. Le parc est grand et bien entretenu. Les enfants peuvent courir sans déranger personne. Le restaurant est correct. Ce n’est pas un 4 étoiles, les plats sont simples au menu mais ça va.

Le moins : L’endroit est vétuste. Les murs sont sales à cause des affres du temps, les salles de bain ne sont pas entretenues. Ce qui est dommage, c’est qu’on a l’impression que les bungalows sont laissés à l’abandon. De la poussière, par ci par là ; n’espérez pas un hôtel luxueux, c’est un beau lieu mais très vieillot. Peu de moyen sont débloqués par l’état camerounais pour entretenir le lieu.

Les bungalows sont presque tous vides, du fait du peu de fréquentation. Lors de notre passage, la piscine avec vue sur la vallée n’était pas en état de fonctionnement, ce qui est dommage vu le cadre magnifique.

Des conseils si vous optez pour le centre pour une soirée : vérifier que vous avez de l’eau courante, de l’eau chaude. Que les sanitaires fonctionnent, que les lits sont corrects, draps propres et couvertures avant de prendre un bungalow. Sinon prenez des draps pour le road trip. Les bungalows étant pourvus de belles terrasses ça peut être sympa d’y séjourner entre amis. Prévoyez des provisions et des apéros à prendre sur la terrasse. Le soir venu vaut mieux rester à l’intérieur car le centre est désert. Une soirée à la lumière de la lampe sinon faites un tour en ville.

Que faire à Dschang ? 

Le lendemain, nous avons découvert le musée de Dschang et son environnement. Le musée au bord d’un lac artificiel. Au musée, on apprend un peu plus sur l’histoire du Cameroun, la colonisation , les fondements des différentes civilisations du Cameroun que sont les peuples de la Forêt, les peuples de la Mer, les peuples Soudano-Sahaliens et les chefferies des Grassfields. Une découverte culturelle à faire.

La suite en photos…

Dschang - Cameroun (10)

Dschang - Cameroun (1) Dschang - Cameroun (8)

 

Après nous avons pris la direction les plantations de thé de la CDC à Djuttitsa. Pas facile à trouver mais on y est arrivés (voir prochain post).

Autre chose à faire dans la région : Visite des chutes de Mami Wata à 24km de kilomètres de la ville de Dschang dans le village Fongo-Tongo. Chute d’une hauteur de 82 m au cœur d’une forêt sacrée. Attention 24 km de piste en voiture + 3 km de marche à pieds dans la forêt pour atteindre le bas de la chute. Si vous avez un guide de la région cette expédition sera plus facile. Nhésitez pas à vous renseigner auprès de la population et à demander aux personnes du village de vous guider dans la zone. Ils connaissent le chemin car ce sont des endroits réputés dans la région pour être sacrés. Ce sera plus des découvertes nature : forêt, végétation, grottes sacrées etc… N’hésitez pas à donner des dons argent liquide 1000 fcfa, 2000 fcfa etc… pour « motiver » comme on dit ici.

Gazelle

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s