Road trip # 2 Au royaume des sultans

Foumban  (3)

Après notre pause détente à  Petpenoun, nous avons opté pour du tourisme culturel et avons commencé par Foumban, le royaume des sultans. Eh oui, Foumban est connue pour son long passé traditionnel lié à la culture bamoun et à la dynastie Njoya. Outre son côté très traditionnel, c’est la Cité des Arts par excellence au Cameroun. Je ne vous dirais pas comment y aller dans le détail, c’est sur la nationale après Foumbot. Donc facile à trouver !

Ce qu’on a fait :

  • Un tour au palais du sultan avec en prime une rencontre du sultan actuel Mbombo Njoya qui sortait de chez lui, la visite du musée d’arts, un tour au marché et la visite de la case tambour. Pour ceux qui veulent pousser un peu plus, voir le centre artisanal et le quartier des fondeurs.
  • Ensuite une pause déjeuner au Restaurant « Les délices » près de la poste.

Le palais du sultan : Pour y aller, suivre la route principale après l’entrée de Foumban, tourner au carrefour de la poste à gauche et se diriger vers le marché. Les portes du palais sont reconnaissables et sont face au marché qui abrite une mosquée.

Foumban  (2)

Juste à l’entrée, vous avez des guides qui vous proposent leurs services. Compter 2000 FCFA par personne pour la visite du musée.

Dans l’entrée de la cour, ce qui nous frappe en premier ce sont les fresques sur les murs qui représentent toute l’histoire des sultans. Le plus fameux d’entres eux est sans doute Ibrahim Njoya, dont le règne était de 1889 à 1933. Il créa à la fin du 19e siècle, un alphabet, une langue et une religion propre au royaume, inspirée de la bible et du coran.

Foumban  (18)

Foumban  (14)

Foumban  (13)
Le palais du Sultan est très atypique par rapport aux constructions de la région. C’est une belle bâtisse de type germanique médiévale. Elle est impressionnante et assez surprenante de prime abord. Elle date de 1917 suite à la reconstruction de l’ancien palais qui fut détruit par un incendie. Ce palais a été inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco.

Foumban  (8)

Lors de notre visite, nous avons eu l’opportunité de voir le sultan Njoya entouré de ses notables. Vous vous rappelez ? Je l’avais déjà rencontré au palais présidentiel à Yaoundé pour le 20 mai 2012. C’est toujours un plaisir de rencontrer une haute personnalité.

Foumban  (4)

Foumban  (9)
Le musée d’art : Situé à l’arrière du palais, le guide vous amènera pour la visite. Notez que les photos sont interdites à l’intérieur. Du coup vous n’aurez pas de visuel.

Pour la petite histoire, dans le musée vous trouverez de  nombreux objets d’arts et des pièces historiques de la culture Bamoun, dont certains vieux de plus de six cent ans. Ce musée au travers de ses objets raconte l’histoire extraordinaire de la dynastie Njoya : la conquête des terre, les guerres tribales, le quotidien des sultans au travers de leurs tenues d’apparat, des objets du quotidien, des objets et armes de guerre, les œuvres de leurs épouses.

Un nouveau musée plus grand et plus moderne, en forme de double serpent et d’araignée, est en construction. Son ouverture est prévue pour 2014-2015
A la sortie du musée, vous allez faire un passage obligé par l’atelier de musique. Un petit concert de musique traditionnelle en prime bien évidemment pour vous inciter agréable mais surtout pour vous inciter à acheter quelques instruments.

La case tambour : Pour la voir il faut traverser le marché face aux portes du palais. Une petite immersion dans la vie locale. Le marché grouille de monde, on y trouve des objets du quotidien et quelques boutiques vendant des objets d’art et des tissus en pagnes.

Foumban  (6)

Foumban  (15)

Foumban  (20)

Près de la mosquée, on peut voir la statu du roi Njoya et en face une case traditionnelle abritant une sorte de grand tambour servant à appeler les fidèles à la guerre. Chuuuuutttt nous avons pu faire des photos 🙂

Foumban

Foumban  (7)

Foumban  (12)
Le centre artisanal : Cest le plus important du Cameroun, tant par la variété de statuts qu’il contient que par l’ampleur et la qualité de la production des artistes contemporains… On y découvre de véritables trésors, des sculptures où la magie africaine exprime son essence, et aussi de simples petites babioles en guise de souvenirs…

Foumban  (10)

Le quartier des fondeurs : Demandez au guide du palais, il pourra vous mettre en relation avec une personne pour vous guider. A quelques mètres du palais, dans les quartiers, vous pouvez visiter des fonderies artisanales de bronze. Les artisans produisent une grande variété d’objets décoratifs (statuettes…) et des bijoux avec des moules à cire perdue. Vous découvrirez leurs secrets de fabrication ce qui vous permettra de comprendre mieux les objets d’art vendus au marché. L’art local est un mélange d’imitations d’objets historiques et de créations modernes.

Le Restaurant « Les Délices » : Sans prétention, ne vous arrêtez pas à la devanture : on dirait un bar ! Entrez et vous découvrirez un restaurant avec une salle véranda au fond. Nous avons mangé un poulet frit et des frites de plantain et pommes.

Mon avis :
L’histoire des Bamouns est passionnante et cela vaut le détour. Pour plus de chances de voir en prime le sultan et  la cérémonie hebdomadaire avec les notables, je vous conseillerais d’y aller le vendredi vers 12h30 – 13h. Après la prière à la mosquée, il peut y avoir un rassemblement devant le palais pour débattre des problèmes en cours. La musique folklorique battra son plein après les réunions. Ambiance locale garantie.

Les + :

  • Le guide pour la visite du palais était parfait, toute la visite a été ponctuée d’anecdotes et d’histoires vraies ou fausses servant à entretenir la légende. J’ai aimé l’histoire du serpent à deux têtes, symbole de la puissance et de la clairvoyance des Bamouns, qui rappelle l’histoire guerrière et victorieuse de ce peuple.
  • Le déjeuner au restaurant « Les Délices » était délicieux, une bonne pause après une visite culturelle. Un restaurant typique.

Les – : Il y’en a pas vraiment pour les visites culturelles. Ayant été prudents, nous n’avons pas été happés à la sortie du palais par les vendeurs des objets d’art du marché. Nous n’avions pas prévu repartir avec des objets en bronze et du coup nous avons décliné les propositions de visite. Le seul bémol est pour le Restaurant,  le temps d’attente après la commande est d’environ 1h, prévoir des trucs à grignoter pour l’attente surtout avec des enfants. Deuxième point, ne comptez pas aller aux toilettes, si vous y allez quand même ne touchez à rien et prévoyez votre lampe poche et vos mouchoirs en papier 🙂

A bientôt pour le prochain post.

Gazelle

Publicités

2 réflexions sur “Road trip # 2 Au royaume des sultans

  1. Moi je suis bamoun et très fier chaque fois quand je voir des articles qui valorise ma culture raison pour laquelle en raison d’être promoteur évènementiel je organise une cérémonie de récompense aux sculpteurs et les professionnelles de la dance traditionnel bamoun au mois de décembre 2015 et j’aimerais entrée en contact avec vous afin de vous pressentez le projet

    • C’est une très belle initiative. Pouvez vous déjà m’envoyer un résumé ou éventuellement le flyer de l’évènement s’il y’en a ? Image ou poster sous forme informatique sur mon adresse mail tendanceetgazelle@gmail.com. n’oubliez pas de mentionner votre numéro de téléphone pour que je puisse vous contacter.
      A bientôt et au plaisir.
      Gazelle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s