L.O.L., la police à vos trousses épisode 2

police

Hello tout le monde,

Ma famille est installée entre autres entre Yaoundé et Douala. Ce qui fait que je suis tous les mois sur les routes nationales, endroit par excellence où on rencontre nos amis les policiers…

Entre Njombé et Douala, ils ont l’habitude de voir circuler les voitures de l’entreprise. Du coup nous sommes moins contrôlés les dossiers des véhicules étant complets. Arrivés à Douala c’est plus problématique, et c’est là que la rigolade commence.

Une fois à Bonabéri en pleine circulation, nous avons été stoppé par des flics et des agents de sécurité routière. Ce jour là, on circulait en pick up double cabine et whaou ils sifflaient dans tous les sens et faisaient de grands gestes pour nous arrêter….

« heu chef il y’a un problème ? »

« Non, je suis – bla bla bla- il se présente nom brigade etc… pouvez vous me donner votre carte d’autorisation de stationnement ? « 

J’ai failli m’étrangler dans la voiture. Mais on roule pourquoi a t’on besoin d’une carte de stationnement ? Bref j’étais ignorante… Le chauffeur ayant l’habitude lui sort les papiers et après vérification, le flic avec excès de zèle nous laisse partir.

Ha j’aurais appris quelque chose même si vous roulez, vous avez besoin d’une carte de stationnement pour Douala quand vous circulez en pick up. En soi y’a pas de hic, sauf que ces contrôles m’étonnent !

Quand vous êtes en arrêt, je comprends qu’on vous demande si vous avez l’autorisation de « stationner », mais quand on roule pourquoi doivent ils vous demander si vous avez la carte de stationnement ? Et si je ne stationne pas à Douala ? « Où est le problème ? »

J’étais morte de rire en repartant ! Au moins je suis repartie en apprenant quelque chose !

Toujours à Bonabéri, il s’en passe des choses !

J’ai vu un flic faisant le clando, descendre de son véhicule bloqué par les embouteillages, régler la circulation, pour permettre à son véhicule de passer. Puis remonter plus loin pour repartir laissant les autres voitures se débrouiller. Ha ha je ne lui en veux pas car j’ai profité de l’aubaine pour passer également mon capot collé au sien. Merci flic !

Autre anecdote : J’adore la manière donc les policiers au feu rouge juste avant le pont d’entrée à Douala règlent la circulation en sifflant à partir du trottoir. Pas la peine de se déplacer, une voiture se met en triple file priiiiiiiiiiiiipppppppp ! une Voiture passe au feu rouge « priiiiiiiiiiiiippppppppppp ! Heu doucement entre les klaxons et les sifflets nos oreilles en prennent des coups… Pitié !

Au pont au moins là c’est bien réglé ! Pas moyen de faire double file ou triple file, pour ça je tire mon chapeau à mes amis les flics. Bravo ça fait moins d’embouteillage.

Merci et sans rancune !

Gazelle

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s